Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Entretien avec Michèle Delaunay : l'allègement des restes à charge n'est pas acquis

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 26/08/2013

0 commentaires

Mais la ministre reste combative

Michèle Delaunay, ministre chargée des personnes âgées et de l’autonomie a répondu aux questions d’Agevillage suite au séminaire gouvernemental de rentrée pour préparer la France à l’horizon 2025. Face aux priorités gouvernementales et aux tensions financières, elle reste combattive pour la cause des âgés (comme elle les appelle) mais reste prudente quant aux arbitrages concernant l’aide à l’autonomie. Agevillage : Nous avons regretté l’absence des enjeux du vieillissement dans les objectifs affichés, quelle est votre réaction ? Michèle Delaunay : je salue tout d’abord l’exercice dynamique imposé par le Président d’un séminaire gouvernemental pour préparer notre

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet