Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Des équipes citoyennes pour lutter contre l'isolement des plus âgés : Jean-François Serres coordinateur du programme Monalisa y croit

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/08/2013

0 commentaires

La Fondation de France compte 5 millions de personnes en risque de solitude sociale, 23% ont plus de 75 ans soit 1,2 millions. Avoir le sentiment de ne compter pour personne est terrible, affirme Jean-François Serres des petits Frères des Pauvres, pilote de Monalisa : Mobilisation nationale contre l’isolement social des âgés. Cette problématique s’est imposée en 2003 avec le drame de la canicule.Diagnostiquer l’isolement, le sentiment de dépréciation Ces personnes isolées n’ont personne sur qui compter et ne comptent pour personne. Cette souffrance est terrible, elle produit de la honte, du retrait, un sentiment de dépréciation qui peut devenir pathologique.Jean-François Serres estime que

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet