Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une mutation génétique liée à Alzheimer accélère le déclin cérébral

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/10/2013

0 commentaires

Les porteurs d’une certaine mutation génétique liée à Alzheimer développeraient la maladie trois ans plus tôt que la moyenne car la perte de leurs cellules cérébrales est bien plus rapide, révèle mercredi une étude relayée par l’AFP. Chez les sujets porteurs de cette variation génétique TREM2, nous n’avons jamais constaté un rythme aussi rapide de perte des tissus dans le cerveau”, indique Paul Thompson, professeur de neurologie et de psychiatrie à l’Université de Californie du Sud, principal auteur de la recherche parue dans la revue américaine New England Journal of Medicine du 17 octobre.Les sujets sains perdent moins d’un pour cent de leur matière cérébrale par an. Cette perte est

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet