Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les entreprises de services à la personne se jugent défavorisées par les ARS

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/10/2013

0 commentaires

Plus de 80% aux associations

La Fédération des entreprises de services à la personne (FESP) et le Syndicat des entreprises de services à la personne (SESP) constatent une nouvelle fois en 2013 que plus de 80% du Fonds d’aide à la restructuration des services de maintien à domicile des personnes âgées dépendantes est adressé aux associations d’aide à domicile et 4,5% aux entreprises (14% aux centres communaux et intercommunaux d’action sociale et 1% aux mutuelles).La FESP et le SESP demandent des explications aux pouvoirs publics sur cette discrimination renouvelée.C’est la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) qui a présenté le 9 octobre 2013 ce bilan de l’attribution du fonds d’aide

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet