Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Lançons une politique vieillesse comme on a su le faire pour la jeunesse estime la député Martine Pinville

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/11/2013

0 commentaires

La député de la Charente, Martine Pinville était plus au fait des enjeux de l’autisme que du vieillissement. Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la lutte contre l’Exclusion, l’a désignée à la présidence du Conseil national de l’autisme chargé de l’élaboration du troisième plan autisme.Pourtant, elle a répondu à la demande du Premier Ministre, d’un rapport sur une comparaison internationale des politiques sur l’avancée en âge.Publié en mars 2013 à la Documentation Française, ces perspectives internationales du défi de l’avancée en âge montrent le vieillissement comme un atout, source de richesses pour notre pays. Nous devons lancer une politique

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet