Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Selon la Fepem, 60 000 emplois à domicile pourraient retourner au travail au noir

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/11/2013

0 commentaires

La Fepem réclame un nouvel allègement de charges

Marie-Béatrice Levaux, présidente de la Fédération des particuliers employeurs (Fepem), affirme dans le Figaro du 13 novembre, que les services à domicile pourraient perdre plus de 60 000 emplois déclarés en équivalent temps plein en 2013. « Les hausses de charges décidées par les différents gouvernements » seraient la cause de ces suppressions d’emploi. En moins de trois ans, le coût de l’emploi à domicile a augmenté de 12 % ! En fait, les ménages auraient immédiatement opté pour le travail au noir, estime Marie-Béatrice Levaux. Selon la présidente de la Fepem, les heures déclarées ne cessent de reculer depuis 2011, date à laquelle le gouvernement

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet