Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une Circulaire DGOS veut renforcer l'accessibilité de l'HAD sans imposer de modèle type (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/12/2013

0 commentaires

Doubler l’activité et écourter les séjours hospitaliers

La circulaire n°DGOS/R4/2013/398 du 4 décembre 2013 veut favoriser l’accessibilité de l’hospitalisation à domicile (HAD) sans imposer de modèle opérationnel, mais des taux régionaux vers lesquels tendre, à savoir 30 – 35 patients par jour en HAD pour 100 000 habitants. Ces services doivent être structurés pour répondre aux plus exigeantes des prises en charge possibles au domicile.Selon la circulaire, la part de l’activité d’HAD a vocation à doubler : sur la période des projets régionaux de santé en cours, passer de 0,6% du nombre de séjours réalisés en hospitalisation avec hébergement (MCO + SSR) à 1,2%, avec un financement par redéploiement

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet