Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : garder la mémoire de la gérontologie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/12/2013

0 commentaires

Les fêtes de fin d’année seront bien tristes pour les salariés de la Fondation Nationale de Gérontologie (FNG), de son centre de documentation, le Cleirppa (mais aussi du service du service à domicile M.A.P dans le Nord de la France).Même si des pistes de reclassement se précisent, la cessation de ces activités vient percuter l’augmentation des besoins de la population âgée, la nécessité d’informer, de former des professionnels de terrain, mais aussi des formateurs, enseignants, chercheurs.Comment travailler en gérontologie sans mémoire ? Sans un centre national de documentation qui rassemble près de 50 années de ressources ?Comment préparer de nouveaux textes de loi sans prendre en compte

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet