Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le mercure des amalgames dentaires joue-t-il un rôle dans le développement de la maladie d'Alzheimer ? (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 20/01/2014

0 commentaires

Le ministère de la santé le nie formellement

Un article très documenté du site Univers Nature, incrimine le mercure des amalgames dentaires dans le développement de la maladie d’Alzheimer. Selon Univers Nature, 17 tonnes de mercure seraient placées, chaque année, sous forme d’amalgame dans la bouche des Français. La France représenterait à elle seule le tiers du volume utilisé dans l’Union Européenne. Or, le mercure est considéré comme le métal lourd (non radioactif) le plus toxique. Ce métal a des propriétés neurotoxiques (action sur le système nerveux), néphrotoxiques (les reins), immunotoxiques (le système immunitaire) et agit également comme perturbateur endocrinien (le système hormonal).

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet