Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Loi autonomie : face aux faibles crédits mobilisés, l'AD-PA réclame un choc de simplification. L'UNA avance 84 propositions (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 4 min

Date de publication 07/02/2014

0 commentaires

Valoriser les emplois

Lors d’une conférence de presse ce 6 février à Paris, l’Association AD-PA, association des directeurs au service des personnes âgées a estimé que face aux faibles montants qui seront mobilisés pour le volet 1 de la loi autonomie, à savoir 650 millions d’euros de la CASA (Contribution additionnelle d’aide à l’autonomie) versée par les seuls retraités imposables, le gouvernement doit envoyer un signal fort aux professionnels par un choc de simplification des normes et contraintes administratives qui pèsent sur les établissements, les services, les centres d’information et de coordination (CLIC).L’AD-PA vise les normes alimentaires, incendie, les procédures d’évaluation

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet