Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dix grands laboratoires mettent des moyens en commun contre le diabète et la maladie d'Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/02/2014

0 commentaires

Le pot de départ est fixé à 230 millions de dollars

Les échecs de la recherche sur les maladies neurodégénératives sont si couteux qu’ils poussent à la coopération. Dix grands laboratoires pharmaceutiques de toutes nationalités, tous rivaux entre eux, Merck, Pfizer, Sanofi, Bristol-Myers Squibb, Biogen Idec, Johnson & Johnson, GlaxoSmithKline et Takeda ont décidé de s’associer pour le développement de nouveaux traitements contre le diabète et la maladie d’Alzheimer. Ce partenariat rendu public, mardi 4 février, par l’Institut américain de la santé (National Institute of Health), va mobiliser 230 millions de dollars (180 millions d’euros) sur cinq ans. Les recherches sur les troubles immunologiques

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet