Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Saint Valentin : pas de retraite pour le sexe

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 10/02/2014

0 commentaires

Les vitrines des magasins et des restaurants ont sorti leurs jolis coeurs rouges à l’occasion de la Saint-Valentin. Jolis coeurs ? Qu’en est-il de l’amour et du sexe dans la dernière partie de la vie ? Plus souvent seules, qu’en couple, les vieilles personnes sont vues de manière consensuelle comme assagies, rangées des pulsions amoureuses et sexuelles. La femme Coquelicot de Noëlle Chatelet a montré que la sexualité n’appartenait pas qu’aux gens jeunes et beaux. Il y a maintenant une dizaine d’années, l’auteur a levé un tabou sur le désir à tout âge, par le personnage de Marthe qui est initiée à l’amour tardivement (après 75 ans) après avoir été mariée de force à 18 ans. Elle entre dans le

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet