Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les MAIA ne sont plus des "maisons" mais un réseau (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/02/2014

0 commentaires

Une discrète modification institutionnelle

Les « Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer » (MAIA) ne sont plus des « maisons » mais deviennent un réseau. Les MAIA ou Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer étaient inscrites dans la mesure 4 du plan Alzheimer 2008 – 2012. Ces institutions nouvelles étaient présentées comme la « porte d’entrée » du système pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Chemin faisant, ces « maisons » ont cessé d’être pensées comme des institutions nouvelles. Elles sont devenues des expérimentations qui mettent en œuvre « un processus d’intégration qui permet de construire, selon une méthode innovante, un réseau

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet