Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

40% des Français de plus de 45 ans n'envisagent pas le risque dépendance, révèle l'étude Pated présentée par la Fondation Médéric Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 31/03/2014

0 commentaires

Pour éclairer les difficultés économiques liées au vieillissement de la population et comprendre les intentions des Français en matière d’assurance dépendance, la Fondation Médéric Alzheimer a présenté les résultats de son enquête PATED, menée en collaboration avec TNS-Sofres, L. Arrondel et A. Masson de l’Ecole d’Economie de Paris (PSE). L’objectif : évaluer les stratégies assurantielles ou patrimoniales mises en œuvre ou non. L’assurance dépendance ne couvre pas un risque comme les autres. Contrairement aux autres risques (santé, auto, etc.) qui couvrent la personne immédiatement, le risque dépendance se caractérise par un décalage temporel important entre le moment où l’on s’assure

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet