Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Aides sociales : le secteur associatif s'insurge contre les mesures Valls

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 22/04/2014

0 commentaires

Les pauvres et personnes âgées représentent 20% des mesures d’économies du gouvernement

Le plan de 50 milliards d’euros d’économies annoncé par Manuel Valls touche les aides sociales qui seront gelées cette année et l’année prochaine. Le secteur associatif s’insurge. La déprogrammation de la loi autonomie préparée par Michèle Delaunay, ex-ministre des personnes âgées, du conseil des ministres du 9 avril était le premier signe avant-coureur du plan d’économies de 50 milliards d’euros annoncé mercredi 16 avril par Manuel Valls, premier ministre. Ce projet de loi a semble-t-il été jugé « dépensier » et donc mis de côté alors qu’il ne prévoyait qu’une mince revalorisation de l’Allocation personnalisée

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet