Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito - Changer de lieu de vie : rechercher le consentement est indispensable

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 05/05/2014

0 commentaires

Un résident d’une maison de retraite s’est tué la semaine dernière en voulant la fuir.Ce fait divers tragique pointe du doigt la question du consentement à changer de lieu de vie.Aucun déménagement n’est facile à vivre. C’est même l’une des situations les plus stressantes de l’existence après le deuil et le licenciement. Quitter son domicile familier, investi souvent depuis des dizaines d’années, se séparer d’objets témoins de notre histoire, conquérir un lieu inconnu sont de vraies épreuves.Déménager est lié à la notion de perte, de passage à franchir. On quitte quelque chose de connu, on ferme définitivement une porte.L’angoisse est encore plus forte si l’on ne choisit pas son nouveau

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet