Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Loi autonomie, quel ministre pour la porter ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/05/2014

0 commentaires
Annie de VivieEst-ce la mobilisation des syndicats, des associations de retraités, des professionnels de la gérontologie ?

En tous cas, le Premier Ministre, Manuel Valls, à la veille du vote sur le pacte de responsabilité et solidarité, a affirmé aux députés que le projet de loi autonomie sera présenté au conseil des ministres « avant cet été ».

Le projet de loi Delaunay de programmation et d’adaptation de la société au vieillissement doit se déployer sur plusieurs années.

A court terme l’enjeu est la mobilisation des crédits issus de la CASA : Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie, vers les services d’aides à domicile, l’aide aux aidants, la rénovation des logements foyer, le forfait autonomie…

Chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie, la secrétaire d’Etat Mme Rossignol semble immédiatement aspirée par les dossiers famille” (co-parentalité, autorité parentale, intérêt de l’enfant, droit es femmes et égalité des chances).

Sa ministre de tutelle, Marisol Touraine, pourrait alors reprendre le projet de loi autonomie.

L’avenir nous le dira. mais à l’heure actuelle aucun ministre ne s’est clairement positionné.

Deux ministres ne seraient pas de trop pour porter la parole des plus âgés des professionnels de la gérontologie et pour peser face aux éventuels arbitrages défavorables et aux risques de détournement de la CASA.

Partager cet article