Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Enquête de sociologues sur l'aide à domicile aujourd'hui : le salaire de la confiance

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/05/2014

0 commentaires

Quand trois sociologues posent leurs regards sur le secteur de l’aide à domicile, ils osent interrogé un tabou : le salaire de la confiance”, c’est à dire la très faible rémunération d’un travail de professionnels encore sous-considérés mais à qui l’on confie sa (sur)vie quotidienne, ses clés, son intimité. Un travail qui demande des compétences, des savoir-faire, des réflexes salutaires pour la santé des personnes fragilisées, du doigté, de la disponibilité, de la souplesse notamment entre les exigences de plus en plus chronométrées des employeurs et la vraie vie des clients sur le terrain (le journal d’une aide à domicile est lumineux).Mais un métier qui ne décolle pas du Smic. Les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet