Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Pas de nouveaux crédits, quel impact sur la qualité du prendre soin ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 26/05/2014

0 commentaires

L’Etat estime que la crise économique, l’endettement endémique et la lenteur des réformes (fusions des régions, départements…) vont empêcher de dégager des moyens vers le secteur de l’aide à l’autonomie des plus âgés.« Le dire est déjà un plus » selon le président de l’AD-PA, Pascal Champvert qui ajoute. « On ne peut exiger plus de qualité de service avec moins de moyens ». Alors la question ne se pose plus : l’impact de ces enveloppes stagnantes de crédits aura des conséquences mécaniques pour les plus fragiles :- Encore moins de temps d’évaluation des situations des personnes, de coordination du plan d’aides- Moins d’aides à domicile- Moins de temps de professionnels formés et compétents

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet