Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Deux ans de prison avec sursis pour l'ex-directrice d'une maison de retraite (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/06/2014

0 commentaires

Juliette Moreau, 75 ans, ex-directrice de la maison de retraite « Les Colombes », à Bayonne a été condamnée mardi à deux ans de prison avec sursis, cinq ans d’interdiction d’exercer et le versement d’un euro symbolique à deux victimes qui s’étaient portées parties civiles.L’accusée avait été mise en examen en octobre 2009 pour des violences sur ses résidents après une dénonciation venue de l’extérieur. Jusqu’à 13 personnes, âgées de 80 à 95 ans, auraient été concernées. Lors d’une perquisition, la police avait découvert des conditions d’hygiène, de soins et de services assimilables à des « violences » sur « personnes vulnérables ». Les enquêteurs avaient notamment trouvé deux résidentes

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet