Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Fin de vie : le débat se poursuit avec l'ouverture du procès du Dr Bonnemaison

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 10/06/2014

0 commentaires

Le Québec vient de voter une loi « Mourir dans la dignité”, qui selon la député Véronique Hivon n’est pas un projet de loi sur l’aide à mourir, mais sur les soins de fin de vie. Il nous permet de tenir compte de chaque personne, de ses choix à elle. On consacre pour la première fois les soins palliatifs dans un projet de loi, on en fait un droit. » En France Le procès du Dr Bonnemaison à Pau est l’occasion pour la Société Française des soins palliatifs (SFAP) de répondre aux questions qu’il pose​.La sédation en soins palliatifs ? La SFAP rappelle que « c’est un traitement qui vise — quand aucun autre traitement ne permet de soulager le malade — à endormir et à apaiser un malade pour qu’il ne

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet