Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Formation et OGDPC : l'IGAS recommande des simplifications (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/06/2014

0 commentaires

L’inspection générale des affaires sociales (IGAS) a été mandatée par la ministre des Affaires sociales pour contrôler l’OGDPC (Organisme gestionnaire du développement professionnel continu) et évaluer le développement professionnel continu des professionnels de santé.L’OGDPC est sous le feu de nombreuses critiques dont le Collège de la médecine générale qui estime que l’Etat a généré un dispositif qu’il ne maîtrise plus, ni dans sa finalité, ni dans ses objectifs, ni dans son pilotage”. L’IGAS propose trois scénarios pour faire évoluer le DPC et l’OGDPC.La réforme du DPC : développement professionnel continuLa réforme issue de la loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoires) impose

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet