Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'AD-PA accuse l'Etat de "détourner l'argent de la grand-mère" (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/06/2014

0 commentaires

43 millions d’euros. C’est ce qui va encore disparaître du budget consacré en France aux personnes âgées. Ce nouveau coup porté à la filière vient du projet de loi de financement de la sécurité sociale rectificatif 2014 dont l’examen a commencé ce lundi 30 juin à l’Assemblée nationale.Objectif : combler le déficit abyssal de 9.7 milliards d’euros annoncé pour fin 2014 dont 6.1 milliards pour l’assurance maladie. Parmi les économies réalisées, certaine vont impacter le secteur médico-social, et plus précisément l’aide aux personnes âgées.Pour les organisations de la filière gérontologique, ce nouveau coup est inacceptable. « L’Etat organise ensuite la non-consommation d’une partie des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet