Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les biomarqueurs promus au premier rang dans la détection précoce de la maladie d'Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/07/2014

0 commentaires

Aux cotés de l’imagerie médicale

La maladie d’Alzheimer va désormais pouvoir être diagnostiquée de manière plus précoce et plus fiable, grâce à des marqueurs biologiques. Un tiers des patients reçoit un diagnostic erroné de la maladie d’Alzheimer. Une étude réalisée par un groupe international de neurologues a proposé de réduire ce taux d’erreurs avec de nouveaux critères de diagnostic. Grâce à cette nouvelle approche, il sera désormais possible de faire le diagnostic de manière plus sûre et plus précoce”, a déclaré le professeur de neurologie et chercheur de l’Inserm, Bruno Dubois, qui a coordonné l’étude parue dans la revue médicale britannique The Lancet Neurology. Au terme de 9 années de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet