Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Réseaux & territoires

Le sens des EHPAD ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/07/2014

0 commentaires
photo annie de vivie

80% des parlementaires souhaitent vieillir à leur domicile ou dans un environnement non médicalisé, selon une enquête du Club Autonomie Dépendance.

Etonnant, non ?

Les mêmes élus qui sont ravis d’inaugurer un EHPAD (Etablissement pour personnes âgées dépendantes), une UHR (Unité d’hébergement renforcée) ou un PASA (pôle d’activités et de soins adaptés), n’imaginent pas y vivre leurs vieux jours.

Nous le savons : l’EHPAD attire peu, malgré ses efforts pour recruter (avec des parcours professionnels en CDI), pour intégrer les technologies, pour tenter de se réformer.
Cette semaine, on parle médicaments” avec la recherche de meilleures prescriptions (notamment les neuroleptiques), on parle cotation Aggir et Pathos avec Humanitude

Mais est-ce suffisamment ambitieux ? Est-ce suffisamment questionnant sur le sens de l’EHPAD ?
L’observatoire des EHPAD KMPG va plus loin : il parle de modèle à réinterroger.
Dans une tribune, quatre directeurs d’EHPAD alertent sur le manque de personnel qualifié, qui implique l’envoi des résidents trop dépendants à l’hôpital, signe de l’engorgement actuel du système et de l’incapacité de proposer un vrai cadre aux personnes en fin de vie”.

Cela repose la question du sens de l’EHPAD : pour qui ? pourquoi ? comment ?
Je vous propose un livre cette semaine pour bousculer vos réflexions estivales : Faut-il brûler les institutions ?”
Bonne question.

Partager cet article