Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les troubles du sommeil des seniors seraient liés à la perte de certains neurones

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/08/2014

0 commentaires

Avec l’âge, un certain type de neurones disparaît

Une étude américaine met en valeur le rôle des neurones à galanine dans la naissance des troubles veille — sommeil Clifford Saper, professeur de neurologie et de neurosciences à la Harvard Medical School, appronfondit la même recherche depuis treize ans. Père de la fameuse théorie de la balance veille-sommeil (le sommeil devient plus léger avec l’âge, on s’endort plus difficilement et on se réveille plus tôt), le Pr Saper, affirme aujourd’hui qu’un groupe de neurones situés dans une zone bien circonscrite du cerveau (le noyau intermédiaire) joue un rôle majeur dans les phases qui poussent à des endormissements soudains. Ce groupe de neurones

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet