Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'IGAS s'inquiète de la dérive des coûts de la protection des majeurs (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 20/10/2014

0 commentaires

Un accompagnement personnalisé pourrait y remédier

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a rendu public en octobre 2014, un rapport portant sur Le financement par les organismes de sécurité sociale des mandataires judiciaires à la protection des majeurs” Conclusion : les coûts explosent. 800 000 personnes ont fait l’objet d’une mesure de tutelle, de curatelle, ou de sauvegarde de justice, décidée par un juge. Dans 52% des cas, ces mesures sont assurées par des professionnels. La rémunération de ces mandataires judiciaires à la protection des majeurs (ex-gérants de tutelle) exerçant à leur compte ou dans le cadre de services mandataires est assurée par les protégés en fonction de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet