Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comment améliorer la qualité et la sécurité des prescriptions de médicaments chez la personne âgée ? (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/12/2014

0 commentaires

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en septembre dernier ses recommandations pour améliorer la qualité et la sécurité des prescriptions de médicaments chez la personne âgée.L’âge et la polypathologie majorent les risques de sous-traitement, de iatrogénie médicamenteuse et de faible observance. Les événements indésirables liés aux médicaments (EIM) renvoient à toute situation où un effet délétère est associé à l’utilisation d’un médicament. L’impact sanitaire des EIM en fait un des priorités de santé publique en raison de leur fréquence et de leur gravité.La plupart des EIM sont évitables par une prise en charge appropriée, le repérage des patients à risque et leur prise en charge

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet