Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Igas juge la coordination des soins inorganisée et coûteuse

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 09/02/2015

0 commentaires

Les ARS devraient jouer un rôle de planification stratégique

A la demande du ministère des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a mené, dans le cadre de la stratégie nationale de santé, une réflexion sur la coordination d’appui aux soins, dont le besoin est exprimé dans l’ensemble des pays de l’OCDE. Inefficacité relative, redondance et coûts élevés… caractériseraient la coordination des soins qui se développe aujourd’hui en France, affirme un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) rendu public mercredi 4 février 2015. Les rapporteurs proposent de revoir l’organisation et le financement des nombreuses

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet