Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Chanter ou jouer au ping-pong améliore les capacités cognitives des personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 23/03/2015

0 commentaires

L’Université de Sherbrooke a mené durant 40 semaines en 2013 – 2014 une étude, au joli nom de Choraute, auprès de personnes âgées de 60 ans et plus (85 en moyenne) sur les effets du chant choral. Les personnes ont été divisées en 3 groupes tests. Certains chantaient dans la chorale (1er groupe test), d’autres assistaient à des conférences (2e groupe test) ou ne pratiquaient aucune activité particulière (3e groupe test).L’étude a permis de mettre en exergue le fait que chanter en choeur pouvait influencer la mémoire, l’humeur, la cognition et la participation sociale des aînés.Une amélioration des facultés cognitives des personnes agées participant au groupe chant a été observée alors

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet