Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : La dénutrition n'est pas une fatalité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/03/2015

0 commentaires

Les chiffres de l’enquête Que Choisir viennent corroborer de nombreuses enquêtes : une large majorité de résidents des EHPAD (Etablissements pour personnes âgées dépendantes) est dénutrie.Et on ne parle pas des personnes très fragiles, malades qui vivent à leur domicile. En Suisse, le Pr Rapin avait lancé In frigo véritas”. Avant de lancer un diagnostic avancé, ouvrir le frigo parle (est-il vide ? Contient-il de la nourriture périmée ? Y observe t‑on un stockage étonnant d’un même aliment (bouteilles d’eau) ?…On connait les effets délétères de la dénutrition : perte de masse musculaire, osseuse, risque de chutes, d’hospitalisation…Pas facile de s’attaquer à la qualité des repas, à leur

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet