Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : du nouveau sur les causes et les traitements (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/04/2015

0 commentaires

Une étude parue dans le Journal of Neuroscience montre l’intérêt de lutter contre la destruction de l’arginine pour essayer de prévenir la maladie d’Alzheimer… chez la souris du moins.Les chercheurs ont modifié génétiquement des souris pour leur faire simuler, de façon graduelle, les symptômes de la maladie d’Alzheimer, et développer des plaques de béta-amyloïde, une dégénérescence neuronale et une perte de mémoire. Ils ont constaté que les microgliocytes, des cellules clés du système immunitaire, localisées dans le cerveau et la moelle épinière, se modifiaient particulièrement tôt dans la maladie d’Alzheimer, et produisaient une enzyme destructrice de l’arginine, un acide aminé

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet