Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La médiation familiale gérontologique pour les situations complexes défendue dans une thèse européenne (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 09/05/2015

0 commentaires

Une famille sur deux en crise

La médiation familiale en gérontologie a fait l’objet d’une première thèse européenne menée par Rabià Hamidi sur l’analyse de la dynamique familiale dans le contexte de la maladie d’Alzheimer.Au croisement de la sociologie de la famille, du vieillissement, de la santé publique, de la psychogérontologie et du droit privé, la thèse démontre les impacts de la maladie sur le couple, les conjoints, les enfants, les conjoints des enfants… A partir de génogrammes mettant en lumière les tensions autour des enjeux financiers du prendre soin, des organisations lourdes à mettre en place en terme de présence auprès du proche malade, la thèse montre que les conflits

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet