Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Favoriser la coopération HAD/SSIAD pour améliorer le parcours des patients, une étude ADMR, FNEHAD et UNA (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 22/05/2015

0 commentaires

Les établissements d’HAD et les Ssiad entretiennent depuis longtemps des relations étroites du fait de leur lieu d’intervention commun : le domicile. Pourtant l’organisation des soins reste distincte. Relevant du sanitaire pour les établissements d’HAD et du médico-social pour les Ssiad, cette organisation engendre des ruptures dramatiques et gênantes pour la qualité de la prise en charge et le bien-être des patients.Pour tenter de comprendre les fonctionnements des deux dispositifs, l’ADMR, l’UNA et la FNEHAD ont mené une vaste étude en 2013/2014. Elle s’est attachée à analyser les relaisd’une part, c’est à dire le transfert de patients d’une structure d’HAD à un Ssiad ou d’un Ssiad à un

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet