Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

ADMR : solidité nationale, fragilité régionale (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/09/2015

0 commentaires

Nous vous en tenions informés récemment, l’ADMR 76 connaît de grosses difficultés financières. Le Tribunal de Grande Instance de Rouen a accordé le 17 septembre un redressement judiciaire pour une période de 6 mois à l’association.L’ADMR va travailler avec l’administrateur (Cécile Dur) dans une optique de restructuration pour parvenir à l’équilibre financier.Comme l’indique Maud Coullomb, directrice développement de l’Union nationale ADMR, « la continuité du service auprès des personnes âgées est assurée par le personnel ADMR, mais l’incertitude pèse sur les équipes. Le fond du problème reste la sous-tarification des heures d’aide à domicile. Depuis 4 ans, le département a tarifé ces heures

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet