Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La rentrée sociale manque de cohérence, annonce Patrick Doutreligne, président de l'Uniopss (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 05/10/2015

0 commentaires

Interface entre les acteurs de terrain et les pouvoirs publics, l’Uniopss, Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux, a dressé un tableau pour le moins morose de l’état social de la France lors de sa maintenant traditionnelle conférence de rentrée.L’année 2015 est marquée par une activité législative prolixe, a expliqué Patrick Doutreligne, nouveau président de l’Uniopss. Pour autant, les choix semblent manquer de lisibilité et de cohérence.« Le contexte économique est difficile, la croissance n’est pas au rendez-vous et les difficultés sociales s’accumulent, particulièrement pour les 5,7 millions de demandeurs d’emploi que compte

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet