Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comment continuer d'habiter chez soi quand on partage son domicile avec des professionnels de santé ? Une étude Leroy Merlin (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/11/2015

0 commentaires

Vivre à domicile lorsqu’on souffre d’un handicap, même très lourd, est aujourd’hui possible grâce à la loi du 11 février 2005, qui permet de compenser le handicap par le financement d’heures d’intervenants à domicile pour les actes essentiels de la vie quotidienne. Néanmoins, ces interventions ont des incidences considérables sur le quotidien des personnes. Comment vivre avec des professionnels 24 h/​24 en préservant son intimité, sa famille, son autonomie et en restant maître de son domicile ? Dans le même temps, et à l’inverse, comment favoriser des conditions de travail respectueuses et adéquates des professionnels ?Pour y réfléchir, Leroy merlin a mené une étude d’envergure. Elle montre

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet