Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Stéphane Adam : Conséquences de l'âgisme sur les attitudes de soin - Colloque 2015 des Approches non médicamenteuses (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/11/2015

0 commentaires

Ils sont tous incapables ! Comment prendre soin d’eux avec respect ?”

Le Pr Stéphane Adam, professeur en psychologie, responsable de l’Unité de Psychologie de la Sénescence à l’Université de Liège est intervenu sur le thème Conséquences de l’âgisme sur les attitudes de soin à l’égard des patients âgés” au Colloque des Approches non médicamenteuses, le 12 novembre 2015 à Paris. L’âgisme (c’est-à-dire l’ensemble de nos stéréotypes négatifs concernant les personnes âgées) a de nombreuses conséquences négatives tant pour le patient âgé lui-même qu’au sein de la relation entre le patient et le personnel soignant. Nous aborderons dans le cadre de cet article quelques éléments de littérature illustrant les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet