Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : le temps du mourir

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 11/01/2016

0 commentaires

Le tabou de la mort et la fin de vie très dégradée

Le nouveau Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie va rassembler le Centre national de ressources en soins palliatifs et l’Observatoire national de la fin de vie. La nomination à sa tête du Dr Véronique Fournier, plutôt pro euthanasie, fait polémique. Le tout à la veille du vote d’une nouvelle loi sur la fin de vie qui écarte la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté.Cette question de la fin de vie est éminemment complexe. Elle soulève énormément de questionnements éthiques, techniques, pratiques, dans les services sanitaires et médico-sociaux au quotidien. Elle soulève aussi la question du regard sur la personne malade :

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet