Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

95 000 fractures du col du fémur par an : quels risques de décès ? (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/02/2016

0 commentaires

Etude Drees

La Drees a étudié le parcours de près de 95 000 patients hospitalisés pour une fracture du col du fémur, en 2008 – 2009. Une femme sur cinq et un homme sur trois sont morts dans l’année qui a suivi.L’étude montre que le décès est corrélé à l’âge, mais la surmortalité par rapport à la population du même âge est plus élevée chez les hommes que chez les femmes. L’état de santé du patient au moment de la fracture est déterminant.Les types de fractures, les catégories d’établissements et les types de traitements influent peu sur la mortalité, sauf lorsque les patients ne peuvent pas être opérés. Le risque de décès à un an augmente dès qu’il existe une pathologie chronique significative

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet