Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Démocratie en santé, avis des usagers, des professionnels : le rapport Dietrich dénonce une mascarade (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 29/02/2016

0 commentaires

Thomas Dietrich, ancien secrétaire général de la Conférence nationale de santé (CNS), a démissionné le 19 février 2016.En parallèle de sa lettre de démission, le haut fonctionnaire et romancier de 25 ans, Don Quichotte auto-proclamé, a pris sa plus belle plume pour dénoncer dans un rapport adressé à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) les dysfonctionnements de la Conférence. Entre mascarade, autoritarisme et ingérence, le démissionnaire y dresse un portrait peu reluisant de la démocratie en santé à la française.Constituée de 120 membres – usagers, professionnels du soin, chercheurs… -, la CNS est une entité indépendante qui a principalement pour mission d’émettre des avis sur

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet