Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Soins palliatifs : et pourquoi pas en appartement de coordination thérapeutique ? (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/03/2016

0 commentaires

L’association Cordia va expérimenter un dispositif innovant, en ouvrant ses appartements de coordination thérapeutique (ACT) aux personnes en fin de vie. Six places devraient être disponibles à Paris dès le mois de novembre 2016.Depuis 25 ans, les 83 places en ACT de l’association accueillent des personnes marginalisées atteintes de pathologies chroniques invalidantes et/​ou neurodégénératives à Paris, Tours, Poitiers et La Rochelle. Autour d’elles, une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, psychologues, assistants sociaux, éducateurs spécialisés, auxiliaires de vie…Pour Jean-Luc Cousineau, directeur de l’association, les ACT peuvent aussi permettre d’accompagner la fin de vie dans

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet