Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

A Aalbeke, respecter les choix des résidents permet de réduire les coûts (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 23/05/2016

0 commentaires

Citoyenneté, respect des envies, des individualités… Ouvert en 2010, l’Ehpad public De Weister, à Aalbeke (Belgique) multiplie les initiatives porteuses de valeur… et ça fonctionne. L’établissement a non seulement été primé dans le cadre du programme Efid, mais son engagement lui a aussi permis de réduire les coûts. Rencontre avec son directeur, Jan Goddaer. Les lieux accueillent 32 personnes atteints de maladies neurodégénératives, réparties en petites unités de vie de 8 résidents. De Weister compte aussi une unité de 14 personnes dépendantes physiquement​.De l’extérieur, rien n’indique qu’il s’agit d’un Ehpad. La plaque située devant l’entrée ne porte que son nom, De Weister, ce qui

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet