Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La fragilité, un indicateur plus fiable que le vieillissement ? (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 13/06/2016

0 commentaires

Deux documents récemment publiés par l’Irdes (Institut de recherche et de documentation en économie de la santé) questionnent la notion de fragilité, au regard du vieillissement et des dépenses de santé.Selon les auteurs, la fragilité, plus que l’âge, influe sur le surcoût des dépenses de santé. Pour la mesurer, ils se sont appuyés sur le phénotype de Fried qui permet de « de séparer conceptuellement la fragilité des autres problèmes de santé habituellement pris en compte pour mesurer le besoin de soins », expliquent-ils.« La fragilité y est définie par la présence d’au moins trois critères parmi lesquels : perte de poids involontaire, fatigue déclarée, bas niveau d’activité physique,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet