Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : la solitude en établissement, peut-être la pire ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 18/07/2016

0 commentaires

En EHPAD

Peut-on être isolé et se sentir seul en collectivité ? La réponse est oui.C’est un nouveau paradoxe pour ces établissements petits ou grands, médicalisés ou non, que pointe un des chapitres du numéro 149 de la revue Gérontologie et société (reprise par la Cnav) et dont le titre est vieillesses isolées, veillesses esseulées ?”.D’un côté les personnes âgées fragilisées entrent en institution parce que le domicile est devenu trop compliqué, hostile (“ils ont tous ma clé”), éloigné de tout et de tous.L’habitat collectif est perçu comme sécurisant, rassurant, favorisant des rencontres, des échanges, entre pairs, entre frères humains du même âge (pas obligés d’expliquer ce qui leur arrive

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet