Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : l'HAS donne un avis défavorable aux médicaments

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/10/2016

0 commentaires

Cap sur les approches non médicamenteuses

La Haute autorité de santé (HAS) se positionne clairement aujourd’hui en estimant que l’intérêt médical de ces médicaments est insuffisant pour justifier leur prise en charge par la solidarité nationale. La balle est maintenant dans le camp de la ministre de la Santé Marisol Touraine​.La commission de la transparence de l’HAS a ainsi réévalué cette année les quatre médicaments utilisés dans le traitement de la maladie d’Alzheimer : Ebixa (Lundbeck), Aricept (Eisai), Exelon (Novartis Pharma) et Reminyl (Janssen Cilag). Ces médicaments atténuent les symptômes sans guérir la maladie. En 2011, la HAS avait conclu à un service médical rendu (SMR) faible et

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet