Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : handi'gnez-vous

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/10/2016

0 commentaires

Capacité d’indignation

On connaît les lanceurs d’alerte dans le secteur monde de l’industrie, la finance. On sait à quel point ils sont importants mais aussi vulnérables (voir édito d’avril 2016).Et dans le medico-social ?Céline Boussié travaillait en IME. Face à des pratiques indéfendables sur des personnes handicapées et vulnérables, elle a choisi de faire face, de dénoncer. Mais comme d’autres avant elle, elle en a payé le prix, financièrement et socialement. Ce n’est que lorsque des personnalités médiatiques se sont jointes à elle (Chimène Badi, Philippe Croizon) que son combat a été médiatisé et entendu. Aujourd’hui Céline Boussié a le statut de témoin protégé par l’Etat. Mais « sa vie

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet