Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dans la peau d'un résident avec Amppati

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/12/2016

0 commentaires

Inspirée du shadowing américain

Quoi de mieux pour repérer les dysfonctionnements et repérer les points d’amélioration que de se mettre dans la peau d’un patient, d’un résident ? C’est ce que propose la méthode Amppati, proposée par l’association Ceppral (Coordination pour l’évaluation des pratiques professionnelles en santé en Rhône-Alpes).Inspirée par la méthode américaine du shadowing, développée par le Patient and Family Centered Care de l’université de Pittsburgh, Amppati a été adaptée en France grâce au concours de 21 établissements volontaires de la région Rhône-Alpes, essentiellement hospitaliers. Elle reste toutefois tout à fait applicable dans le secteur médico-social.Lire la

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet