Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Professionnaliser la participation sociale des personnes fragiles, malades, désorientées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 22/05/2017

0 commentaires

Métiers des ESMS au sein des GHT

La Paris Health Care Week (Géront’Expo) qui vient de fermer ses portes a été l’occasion démontrer l’importance des structures sociales et médico-sociales dans le parcours santé des personnes fragilisées par l’âge, la maladie, le handicap. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le président de la FHF, Frédéric Valletoux.L’occasion de montrer à quel point sans les ESMS, sans leurs professionnels, formés, compétents, en nombre suffisants : pas de participation sociale des personnes les plus désorientées, pas de filières de soin et de prendre soin.Plusieurs expositions, forums ont ainsi traité de cette articulation nécessaire, obligatoire au sein des nouveaux GHT

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet