Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Contentions SM

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/07/2017

0 commentaires

Dire stop : safeword

En cet été mouvementé, avec la fin de la grève dans un Ehpad du Jura, les épisodes caniculaires… les équipes de soin ont reçu une alerte interdisant le Securidrap.Annie de Vivie

Et comme alernative : pas de réflexions, d’analyses des pratiques, mais d’autres modes de contention… aux poignets, aux chevilles… un vrai tableau de pratique SM (sado-masochistes).


Y’a-t-il un risque vital qui impose ces contentions ? Quid des enjeux éthiques ?


Que de difficultés, que de douleurs, que de souffrances.
Pour les personnes qui subissent ces contentions, et pour lesquelles un programme de compensation est obligatoire (pour éviter les troubles, les chutes…).
Sans parler du ressenti des professionnels qui posent ces contentions. Elles sont loin de leurs valeurs professionnelles d’un prendre soin de qualité.

Même dans les pratiques SM, volontaires, un mot existe pour dire stop : le safeword.

Stop sans abandonner les équipes au prise avec des personnes désorientées, agitées, les proches culpabilisés, des injonctions contradictoires, des normes qui devraient se contenir…


Stop sans abondonner les soins auprès de ces même personnes fragilisées, malades.

Comment aider à ce que le prendre soin n’évolue pas vers ces formes de maltraitance, qui épuisent les vieilles personnes comme les professionnels qui les accompagnent.

La ministre des Solidarités et de la Santé madame Buzyn a annoncé un nouveau plan bientraitance pour le second semestre 2018. Elle admet qu’il n’est pas toujours facile de travailler en EHPADEn sont-ils toujours d’ailleurs des EHPAD ou plutôt des USLD ? interpèle Olivier de Vienne.

Profitons de l’été pour nous poser, réfléchir, se ressourcer, lire (sur la relation d’aide cette semaine), nous mettre dans la peau d’une personne âgée, interroger la novlangue qui envahit aussi la gériatrie (les vieux = bed blockers”), imaginer de nouvelles salles à manger qui aident à voyager dans le temps à peu de frais

Je serai sur les ondes de France Culture pour l’émission Du grain à moudre” avec Pascal Champvert de l’Ad-PA ce 2 août de 18h15 à 19h, sur les enjeux du vieillissement.

Puis je vous retrouverai le 21 août.
D’ici là Agevillagepro reste ouvert.
Avec vous, à vos côtés.

Partager cet article